Un blog Travellerspoint

Il y a 1 seul trottoir ...

... alors pas trop le choix pour marcher ailleurs !

rain 29 °C

Il y a mÔnsieur Moustache (prononcé comme un allemand qui veut parler Français, de France...), qui protège son coin de trottoir, évaché sur le gazon, se roulant sur le ciment ou bien cherchant quelques bebittes a bouffer, vous le trouverez entre la cabane a grenouille (parce que c juste une vieille cabane et la nuit, les grenouilles y chantent a coeur joie ! ) et le YP chalet, le chalet avec "l'internet le plus rapide". Caractéristique, il est blanc tacheté noir et il a une magnifique moustache a la charlie chaplin noire peinte sur son tout petit visage!

"Rhésus" (Jésus, prononcé a l'espagnol avec un R qui roule a la place du J ), malgré ces nombreux handicaps (il boite d'une jambe, a les oreilles masacrés, les puces probablement, parce qu'il est le maître de ses congénères. Alors que les autres prédateurs s'avencent tranquillement vers la table a piknik (source de peut-etre bouffe a se mettre sous la dent) Rhésus, sans gène, se propulse directement a quelques centimetres des fesses de Sebastian (l'allemand au cheveux noir), parce que bon être a coté du plus grand te rend plus fort... Et pas question de s'approcher hein parce qu'il grogne l'handicapé !

Et c'est alors qu'Halla (parce que même si je met un H, je le prononce pas...) se décide de défier le territoire, me prenant comme complice. Il est rusé le petit tigré. Il s'avance tranquillement sous le seul lampadaire et s'installe calmement a ma gauche, se couche et ne bouge pas pour les 30 prochaines minutes, question qu'on oubli sa présence et que Rhésus ne s'enerve pas. Mais Rhésus, toujours sur ses gardes n'est pas dupe. Alors qu'halla se décide de jeter un coup d'oeil par dessus la table, voir s'il n'y aurait pas quelque miette intéressantes, le malin, en moins de 2, a 4 pattes sur la table, sort ses instruments de torture et cri, alors 3 autres bebette (qu'on ignorait l'existence) prennent leurs pattes a leur cou et disparaissent dans la noirceur du trottoir.

Il y a Bouddha, le tout petit Bouddha, qui reste au resto a l'utre bout de la plage. Tout mini, lui, son seul désir c'est s'aggriper a ton pantalon quand tu sirote ton ice café with milk, de se coucher en boule et dans que tu gigotte pas trop, yé ben heureux !

Ah oui Guana, en fait les Guana, tu marche sur le trottoir ( il y en a juste un, tu peux pas vraiment le manquer...), elle peut mesurer 3 mètres de long et tu n'y vois rien, alors tu marche et tout d'un coup ça bouge a 3 cm de toi, prit d'une certaine panique instantanée (c'est vrai, tu es dans jungle après tout), tu recule, tu te retourne et tu vois cet immense lézard, mélange entre crocodile avec une langue de serpent. Ah tient, il y en a 3 autres qui fouillent dans un trou de l'autre côte du fameux trottoir!

Sinon j'ai aussi rencontrer cokerotche 1 et cokerotche 2, 2 jolies habitants de ma salle de bain; toujours prendre soins d'allumer la lumiere, de faire un peu de bruit, question qu'elles ne te fassent pas de mauvaises surprises alors que tu est déja assis sur la toilette. Parfois, prisent du certaine panique de la lumière, elles sortent d'entre tes pieds pour aller se glisser dans le trou pour la douche... Et j'ai même rencontrer titipresquetarentula. Joyeuse creature, quand tu la trouve sur le mur (de ma salle de bain encore) tu ne peux pas regarder ailleurs, question que si elle bouge, tu sais ou elle est rendue... Mais comme elle est exactement entre la porte et la toilette et que la ça commence a être urgent, pas le temps de trouver un homme fort et courageux pour venir me sauver, de toute façon, pas besoin d'un homme, non, je suis courageuse, je suis forte, je n'ai pas peur, la peur c'est pour les nuls, pfff, avoir besoin d'un homme, quelle drôle d'idée... Alors j'y retourne, merde, elle n'y est plus.... ou est-elle alors, je regarde surtout au dessus de ma tête... alors je fosse, sur mes gardes, je fais ce qui doit être fait et au plus sacrant (parce que ça mérite vraiment un slang) je sors! Oufff, hein tu vois chère Lucie, pas besoin de personne... bon je vais rejoindre les allemands au YP chalet, ''l'internet le plus rapide'', ... il fait vraiment noir sur ce trottoir ... hum la marrée est vraiment haute, les vagues brises a quelques mètres de moi, c'est violent la mer la nuit .... ah fuck ! ah oui, ...., la cabane a grenouille !

Posté par Lucy in the sky 20:27 Archivé dans Malaisie Commentaires (0)

Parce que la jungle c'est pas "exactement" comme le biodôme!

... on s'y fait sucer bien comme il faut !

rain 24 °C

Je pars des montagnes avec l'allemand, direction l'humidité, la chaleur, la sueur !

Parc national de Taman Negara, l'une des plus vieille rainforest de cette terre, elle aurait 130 millions d'années ( je ne sais pas encore comment ils ont fait pour évaluer ça, mais bon, est vieille vous voyez ) On y retrouve l'une des plus grande biodiversité.

Alors voila, moi et mes idées géniales, je convainc l'allemand d'aller dormir dans une hutte, 1 jour aller, 1 jour retour. " Come on, let's take the hard treck to go, and the easy one to come back". L'allemand de répondre: " ok, you crazy quebekers !" Et les allemands, je vous dis, ils sont organisés et ce n'est pas une généralisation...

Veille du départ :

Moi : joue aux cartes avec 2 Francais et 3 autres allemand devant le mini market, une bière a la main ( village ultra musulman, faut marcher 15 minute pour trouver la seule place qui vend d'la bière et elle coute plus cher qu'une nuit dans un guest house, alors on se rationne, mais je suis quand même avec des allemands...)

Christ (l'allemand): s'achète de la bouffe pour 4 jours, se loue un sleeping bag, un matelas de sol, se cherche des bottes de trecking, fait son sac, tri ses produits de toilette, prépare la route, ...

Départ:

Moi: Met 3-4 sac de ramen dans mon p'tit sac vert, un t-shirt de rechange (juste a rester debout sans bouger dans la jungle et c'est comme être sous les chutes niagara ...) hum, mon polar, bon on sait jamais, mon sleeping bag de sois acheté au vietnam, ma lampe de poche a moitié brisée, je tasse le tout, pas trop pire.

Christ (l'allemand) : bah on a perdu 2 heures, trop long a expliquer haha

La jungle:

7 Conseils pour le parfait petit marcheur en forêt malaysienne:
1- Apporter une salière complète et une cacanne de off avec le plus haut % de deet possible
2- POrter du linge sale, on s'en fou, après 2 minutes il le devient
3- Un POLAR ! oui oui, la nuit fait frete dans la jungle finalement
4- Une camera, on est touriste ou on l'est pas !
5- Un faible goût pour le confort
6- Un peu de goût pour l'aventure
7- Beaucoup de naïveté !

On part, 6 heures de marche, de montés, de descentes, de boue, de rivières a traverser, d'escalade, de marche dans les brousailles, grimper sur les tronc d'arbres, chercher le treck, se perdre, avoir la chienne de s'être perdu (parce que ça prend juste 5-6 metres en dehors du chemin et je vous le dis, tous les arbres se ressembent ! surtout dans la jungle).

On voudrais bien s'arrêter, boire un peu, bouffer, souffler je sais pas... mais hum, si vous n'avez pas pensé a la salière (voir conseil numero 1) cet arrêt temporaire est définitivement hasardeux...

Elles vous sentent, elle sont maligne, elle se dressent du sol comme une érection de la terre, elles se tortilles les vicieuse et puis elles élancent leur corps a 2 coeur, une ventouse a la fois et elles vont vite, foutument vite, elles se collent a votre soulier, vous ne sentez rien, elles s'étirent, s'élastifient, se flexionnent. Puis, elles se faufillent entre 2 mailles de votre bas (même si c'est des bas de ski). Elles ouvrent grand la bouche et SUCENT !!!

Si c'était seulement une, ça serait pas pire, mais whatch out, vous arrêtez pour décoller la minuscule sangsue sur votre soulier droit et vous en avez 4 qui sucent déja le dessous de votre pied gauche !

Alors voila, le sel, elles aiment pas, le deet non plus. Parraît qui faut pas les arracher, ça peut causer des infections (ben j'ai pas l'air d'avoir d'infection encore parce que imaginez-vous donc, que je n'avais ni sel, ni deet, ni quoi que ce soit d'autre que mes ongles et un dégoût profond pour tout ce qui est gluant et qui bouge).

Mais bon, sinon la jungle, c'est génial !

Des animaux ? Hum, j'ai bien chercher un tigre ou un éléphant sauvage, mais non, pas vu. Tu ne vois rien, la vie sauvage se cache, mais tu peux facilement imaginer tout ce que tu ne vois pas, les sons sont magnifiques, intenses, partout ! ... et parfois moins agréables...

Le soir:

On dors dans un hutte perchée pour pouvoir observer les animaux de nuit par le trou dans le mur en forme de fenêtre. Je suis quand même heureuse d'être avec l'allemand, j'aurais eu foutument la chienne toute seule, mais bon, comme il avait plus peur que moi, je me trouvais pas trop pire ! Alors la hutte, on s'y retrouve un petit groupe, tout le monde ayant trecker de son bord, on jase, c'est bien. On va même chercher les scorpions de nuit (juste trouvé un cameleon) et uis on se couche. La paranoia est omnipresente. " Tout le monde a bien verifier qu'il n'avait plus de sangsues nul part ? " Je me couche sur mon lit de bois, je sort ma mince couverte de soie, j'entend la jungle, il fait complètement noir, dans un demi sommeil mon subconscient s'amuse a imaginer une marrée d'insecte dans mes vêtements (comme dans les films), je me réveille. Il fait froid, oui oui, y fait frete dans jungle la nuit, je me met en boule. Et voila, je me réveille encore et je les entends, grignoter, tenter d'ouvrir le petit sac de bouffe que j'avais essayer de mettre en hauteur, peine perdue, pas très loin de ma tête de lit, ...
... les rats!
Les rats qui viennent la nuit chercher pour la bouffe, je les entends, partout, marcher, courir, au plafond, pas très loin de moi, je ne vois rien, je ne veux pas voir, fermer les yeux, dormir, comme si de rien était, de toute façon il n'y a rien a faire, et vous feriez quoi hein !

2ieme jour:

On part, 7 heure am, le soleil n'est pas encore levé. Je rentre dans mes vêtements sale de la vieille, ça ne sent pas les roses je vous le garanti, mais de toute façon en 5 minutes, tout vêtement serait deja aussi sale. La rivière, jusqu'a mi cuisse, il faut traverser. J'enlève mes chaussures, je dis fuck les sangsues et j'avance dans cette boue juteuse, faut bien traverser, pas le goût moi de refaire de l'escalade... La route du retour est plus longue, mais plus facile, en majorité plate, un peu boueuse, il a plus la veille, et tout aussi merveilleuse.

Je vous le dis, on se croirait au biodôme, l'humidité, les arbres, les sons, mais en plus réel !

J'adore, je m'arrête, j'écoute, je sens, c'est n'importe quoi, je suis dans un trou perdu de l'autre côté de la planete et il n'y a que des arbres. Ah fuck ! bon "leeches control" j'en enlève 3 minuscule qui grimpaient et je repars. ON se sens bien petit et inadapter dans la nature, la vraie et c'est fou comment la douche a l'eau froide est bonne !

Et me voila reparti, je ne savais pas trop ou aller, alors j'i suivi l'allemand a mon tour, Malaka ! Petite ville dans le sud de la péninsule malaysienne, le temps de faire un peu de lavage. AH oui, les chinois, je voulais dire, ils sont définitivement partout dans le monde même s'ils ne savent pas un mot autre que mandarin, et ils se débrouillent les chanceux, voila ! Très joli chinatown en passant !

Bonne nuit !

Posté par Lucy in the sky 07:22 Archivé dans Malaisie Commentaires (0)

Chapitre II

Ou comment le lapin blanc tout droit sorti de son chapeau decouvre la magnificence du rebord feutré ...

overcast 20 °C

Et c'est reparti !

J'ai quitter Bangkok, quel bonheur ! Grisatre, électrique, gigantesque, de tout les goûts, de tous les horizon.

Le talon sur la flaque d'eau, je me suis envolée vers la Malaysie, pigée au hasard dans ma tête et sur le site des vols pas cher, je débarque a Penang, petite île au nord du pays sur la cote ouest. Un peu le coeur serré devant les montures d'aciers s'élevant devant la mer, je découvre la Malaysie, sous la pluie ...

Alors ciao bye !

Et cela fait maintenant 4 ou 5 jours, enfin je ne tient pas les comptes, que, assis un the a la main, je ne fait absolument rien qu'admirer ces montagnes, un polar sur les épaule (fait frete dans les montagne, seulement 19 degre, je gele moi...) !

Ici c'est les montages, les champs de fraises, les plantations de the, le ptit resto indien 3 fois par jours, des treck incroyables, le feu de camp le soir !

C'est les Cameron Highlands

P.S. Dan, tu saura qu'en temps que fière québecoise, ya pas mieux que moi pour garder le feu, alors tu peu ravaler tout tes commentaires sur mes talents de campeuse !!! haha

Voila

Posté par Lucy in the sky 22:57 Archivé dans Malaisie Commentaires (0)

Seule....

... Avec 9 millions de personnes

sunny 30 °C

Daccord....
... je fais mon mea culpa

Je n<ai pas reussi a passer une soiree toute seule depuis ces 15 derniers jours
Et je dis bien reussir ! Parce que parfois, je voulais vraiment aller au lit avant minuit je vous le jure, ce n<est pas de ma faute si je m<y suis retrouvee seulement aux alentours de 5 heures ....

Cette ville ne dort tout simplement pas. Et le temps n<existe pas.

J<ai fait partie d<une famille Israelienne
Je me suis faite sortir dans un sky bar par un medecin birman travaillant pour unicef (qui d<ailleurs va peut-etre me faire visiter la Mongolie)
Je me suis ostiner avec des francais, jours apres jours apres jours apres jours apres jours..... (ils croient encore etre le nombril du monde je vous le confirme hahha) mais j<ai adore
J<ai manger thai, indien, chinois, ..., avec un ami Khoreen
J<ai ramasser un Irlandais qui avait trop bu
J<ai vu passer le roi devant sont palais avec une Phillipinoise

...

En gros, j<avais presque plus le temps d<aller a l<hopital.... haha

Mais bon, a 150$ l<heure, je pense que je vais etre bonne pour bouger mes doigts toute seule.
Je quitte
15 jours a Bangkok, je demande pardon pour toute les fois que j<ai ris des gens qui critiquaient la ville, mais c<est trop.
Trop de lumiere
Trop de polution
Trop de bruit
Trop de building
Trop de gens pour te vendre des choses completement inutiles et qui sont trop agressant

...

Alors me voici partie pour la Malaysie

EN fait la vrai raison c<est que je n<ai plus de visa et je cours devant la riviere qui chaque jour monte de facon incroyable, c<est fou. Heureusement, j<habite pres du palais alors ca sera bien le dernier endroit innonder parce que les thai, je crois qu<ils pourraient noyer tout le pays s<ils pouvaient sauver le roi (et bon tous les monuments historiques aussi). En fait c<est ce qu<ils ont fait jusqu<a maintenant. Ah non, ils ont aussi sauver les investisseurs etrangers du centre-ville ...

...

Je voulais aussi vous dire un enorme merci, en fait, j<ai vraiment l<impression d<ecrire pour moi-meme et j,ai recu enorment d<encouragements apres l<operation, sincerement, ca ma vraiment fait du bien d<avoir de vos nouvelles et je ne me suis jamais sentie aussi bien entouree.

Pour votre information, l<operation s<est tres bien deroulee et je recupere vraiment rapidement. Mes doigts sont maintenant parfaitement alignes, (enfin rien n<est jamais parfait) et je devrais recuperer beaucoup d<ici les 4 prochaine semaines et completement d<ici 1 an.

Comme quoi l<inconnu fait toujours plus peur que la realite!

Posté par Lucy in the sky 11:56 Archivé dans Thaïlande Commentaires (0)

Parce qu<au final, il a juste nous avec nous-meme

... et vive les hopitaux public !

semi-overcast 27 °C

4:00 pm --- J<attend le bus --- je vais pas payer un taxis quand meme, les bus sont gratuit ... l<operation est a 8 heure

5:05 pm --- Admission --- Definitivement je ne serai jamais capable d<etre a l<heure

5:30 pm --- Admission --- <<Quoi, mon assurance a pas rejoins l<hopital ??? Je dois payer pour l<operation absolument !>>

5:45 pm ---Admission --- ma carte de credit ne prend pas 7900 $ canadien biensur

6:00 pm --- Telephone --- Les bureaux ne sont pas encore ouvert au Quebec

6:15pm --- Telephone --- Meilleur ressource au monde, mes parents, mais vous devais scanner votre visa et vos papier, signer, renvoyer le tout avant 7 pm, sinon le MD va se deplacer et si je ne reussit pas a payer, un surplus va m<etre charger pour avoir fais deplacer le md pour rien ...

6:45 pm --- Admission --- Tente de trouver une autre forme de payement pas internet, fonctionne pas

7:00 pm --- Mes parents au telephone --- Bon gossage avecx le scanner, C<est trop compliquer, le fax ? Mais ou en trouver un, il es t trop tot au quebec et trop tard en Thailande pour trouver du monde pour m<aider

7:20 pm --- Telephone Visa (definitivement, j<aurais du y penser avant) --- Attendre ---- Attendre ----

7:35 pm --- Telephone Visa --- Oui bonjour ! Je me fais debloquer 7500$, ce n<est pas assez, mais ll<hopital accepte, je payerai le reste plus tard

7:40 pm --- On me monte au bloc operatoire, pas le temps de rappeler mes parents. Je me regarde dans le miroir. nue sous ma jaquette bleue... c<est ca l<effet que ca fait ? C<est horrible !

8:00 pm --- l<infirmiere : someone with you tonight ?
no
l<infirmiere: someone you know in thailande ?
no

8:15 pm --- prise de sang, etc... je demande au medecin si je vais garder les tiges de metal toute ma vie...... probablement. L>operation devrait durer 2 heures

8:30 pm --- anesthesie generale : wow quelle efficacite, une bouffer et jetais partie. Je m<endors avec les larmes qui me coule derriere les orreilles.

2:00 am --- Je me reveille avec les larmes qui me coules derriere les orreilles. Je suis encore hyper bose. Le medecin me dit que l>operation a ete tres compliquee. Je me rendors. Je ne sens pas mon bras.

3:00 am --- On me transfert a ma chambre, super belle, propre. Chambre pour deux mais je suis seule, je dors ...

Je comprend

La peur de ne pas savoir
La solitude
La crainte face a l<inconnu
La peur de se faire endormir
La peur de se faire operer
Le decouragement
Croire q<on a tout essayer, mais q<on a pas encore tout essayer
Devoir se debrouiller parce qu<on a pas le choix
Se sentir tres loin de chez soi
Ne pas se sentir chez soi

Je ne comprend pas

La fucking bureaucratie
La fuckink bureaucratie quand il s<agit de soins de sante
Les hopitaux prive
Le Thailandais

Merci de me lire, ca fais du bien de le sortir de ma tete !

Posté par Lucy in the sky 23:11 Archivé dans Thaïlande Commentaires (0)

(Articles 21 - 25 sur 35) « Page 1 2 3 4 [5] 6 7 »