Un blog Travellerspoint

Cambodia in four chapters ...

sunny 35 °C

Chapter 1

-- the mysterious dutch pedaling Angkor wat for valentine<s day

CHapter 2

-- the unexcpected french guys in the red dust surrounding the waterfalls

CHapter 3

-- the gipsi, blond air, australien guy with a guitar
or
-- Down to Sihanoukville !!!

not without forgetting my buddys from Winnipeg and the beautiful Marie-Anne !!!

Chapter 4

--- still in process ... ---

Posté par Lucy in the sky 03:31 Archivé dans Cambodge Commentaires (1)

Full Moon Party !!!

parce qu'il fallait bien que je m'en fasse une idée par moi-même !

sunny

18:00, Kaosan road (Bangkok), 45 personnes traversant la foule pour se rendre au boulevars ou attendent déja au moins une centaine de personnes pour les bus.

19:00, le délire pour trouver le bon bus ...

--- J'hais les foules, je vous l'ai déja dis ? Y a rien au monde qui m'agresse plus que les foules... ---

23:00, arrêt bouffe. Il y a déja 4 autre mega bus d'arrêter.... grrrrr

6:00, arrêt a Surathani, dans un coin perdu, j'ai pas envie de parler a personne, j'ai juste envie de dormir.

1 heure, 2 heures, 3 heures.... merde ou c'est que je m'en vais moi la, y dois bien y avoir 100 personnes juste ici qui se dirigent vers KoPhangan pour le full moon et j'ai tu pas envie moi la de socialiser avec ces duchbag en camisole et ces petite blondasse le cul a l'air...... (je m'impatiente)

10:00, bon on part vers le port...

11:00, embarquer sur le fast boat : la galère au soleil tappant qui te cuit en 3 secondes...

14:00, arriver a Ko Phangan sous la chaleur etouffante et la foule qui se presse, les taxis qui s'énervent et j'ai que dal idée ou je m'en vais. Bon heureusement que j'ai n'ai mis aucun effort a réserver quoi que ce soit et que j'ai simplement profité des opportunitées de la vie...

Je débarque au Bungalow, la base, y a un hammac c'est bien, sur le bord de la plage, calme, mais pas loin de la plage du full moon, c'est pas trop pire.

Christopher n'arrivera que le lendemain matin, son bus étant en retard.

Ah oui ! Je vous ai pas raconté! A Pai j'ai rencontré ce ''islander'' comme y dit, from Vancouver island (des ptit show off su'l bord d'la west coast ! haha) il avait déja ce bungalow de réservé pour le full moon et d'un charme magnifique, m'a offert tout simplement de l'accompagner au plus gros rave party de la Thailande, zero effort a faire sauf de m'y rendre ! Alors bon, ce n'était pas nécessairement dans mes plans, mais Why Not ??? C'est quand même le full moon...

Alors m'y voila, ne sachant pas trop ou tourner la tête, ne croisant personne qui me donne le gout de jaser... j'ai pas trop d'attentes envers ce full moon, je m'attends au pire en fait ...

7 février 2012 : c'est la pleine lune ce soir ...

Christ débarque a 6 heures... il est trop TDAH celui la, me brasse, me réveille, saute partout : ''Aller on va déjeuner ! " ok ok ok
On se promene partout, on va se faire masser ( les thais massage c'est de la bombe), on arrête au happy reggae bar.... (quelques fois durant le journée...) Coucher du soleil de notre bungalow, retourner boire au HAPPY reggae bar.... se faire un home made vodka jus d'orage et filer vers le full moon...

Des gens, des gens des gens, partout, c'est fou, débile, malade, intense, impossible, juste envahissant, mais ça va, avec Christ, on ne se lachera pas de la soirée (ou nuit en fait) et c'est bien, on marchera tout partout, d'un bout a l'autre de la plage au moins 3 fois. Aller boire un bucket au 2ieme étage du stage officiel et voir ces 10 000 personnes danser devant nous. Les cordes a danser en feu, les cracheurs de feu, tout avec du feu ...

Puis aux ptite heures du matin, les gens qui on crasher sur la plage, plage qui me dégoute a marcher sans soulier ( un vrai urinoire géant...)

Et le lever du soleil magnifique !

Définitivement : AWSOME !!!

Posté par Lucy in the sky 17:30 Archivé dans Thaïlande Commentaires (1)

Festival Reggae de Pai

sunny 20 °C

Des destinations de bohemes

c'est ça que je recherche

Petite ville au creux des montagnes, 3 heures au nord de CHiang Mai,

30 degres au zenit, 10 degres a la pleine lune

un festival de musique reggae a 20 minute de navette gratuite du centre de la ville

des gens ouvert d'esprit, qui te sourrient et te parle volontiers

des feux de camps un peu partout

des bucket de samsung...

une ambiance qui déchire pendant 3 jours.... ou le 3ieme soir, tu n'a plus besoin de t'introduire a peronne, tout le monde te reconnait (hummmm)

des ptits cafés organiques, un night market magnifiquement artistique

des hotsprings cachées dans la jungle, bercées par la lumière du soleil qui réflète dans les feuilles des arbres

des waterfalls gigantesques

une moto (c'est pas moi qui conduit rassurez-vous)

Mae Hong Song avec un Thai (mon chauffeur) un Vancouveroi (qui se pete les bretelles) et un Allemand (trop intelligent) :
3 heures de route dans les vallées et montagnes, le soleil qui perce les arbres et les champs de riz. La végétation me donne une impression d'automne, les feuilles sont mortes et a moitiée tombées et je trouve ça beau ! (probablement causé par les récentent innondations qui ont absolument tout tuer de végétal). La fraicheur du soir qui me permet de sortir mes jeans et de porter mon ti casque de gipsy...

Les rencontres impromptues, spontannées et géniales

Mon petit coupe de français trop beau ( il a de ses yeux perçant et elle a un si joli nez ...) avec qui je m'obstine du fait que Dieu, on s'en foute qu'il soit chrétien ou musulman, ouvre tes deux oreilles et aime la personne a côté de toi, c'est tout !

Et les thaï.... bon les thaï.... est-ce que je peux en parler sans que se pointe une touche de racissme.... ?
Les moitiées vérité, les demi mensonges, les mensonges tout court sur des trucs complètement inutiles, les magouilles d'argent....
J'en conviens qu'ils ont probablement moins de fric que moi (ah non c vrai, j'en ai pas....) mais moi, si je sais que je ne peux pas me permettre une dépense, ben je ne me pointe pas, c'est tout, je ne reste pas planté la a demander de l'argent pour tout mes repas ou mes activités... je ne suis pas une vache a lait, on est ami ou on l'es pas, colle toi pas a mon cul si c'est pour que je te fasse vivre, je ne suis pas mère theresa...

Des fois j'aurais envie de pouvoir exploser, enrager, crier, dire ce que je pense... Ben non, je ma ferme et je lui paie son ptit dejeuner, son diner, son souper, son entrée pour le canon, son billet de bus même.... de la pitiée ? il ne fait pas pitié, alors qu'est-ce qui m'empêche de dire : dégage ! ??? Je ne suis pas capable merde ! Décidément, c'est un problème chez moi la gentillesse (si ce n'est pas de la lâcheté) Je suis trop facile a abusée, trop naïve. Moi qui crois que chaque personne est fondamentalement bonne et dit vraie...... ERREUR ! Mais bon je vais encore me faire attraper 2-3 fois (c'est déja arrivé) et je n'aurai toujours pas compris comment réagir devant l'innaceptable. Pourtant, tu fais chier mon frère et je casse la figure (bon surement que mon frère te casse la figure tout seul, mais vous comprenez ce que je veux dire...).

Enfin, après avoir réussi a me débarasser du thaï que j'avais sur les talons (j'ai opter pour l'option ''ignorer'', celle que je trouvais la plus facile), j'ai filé avec des potes vers Mae Hong song. Trip de fou !!!!

Décidément, Pai, un must de la Thailande !

Posté par Lucy in the sky 05:04 Archivé dans Thaïlande Commentaires (2)

J'ai tu l'droit de rien fouttre ???

... meme si wouhou, ''la Thailande, c'est tellement le plus beau pays du monde !''

sunny

Bon d'accord, j'ai un mauvais Karma avec la Thailande, c'est tout

Ou peut-être parce qu'a chaque fois que j'y met les pieds, je ne suis pas dans mon meilleur état.

Enfin, peu importe, c'est pas ma tasse de thé et ça tombe bien parce que je ne suis pas anglaise.

Je trippe pas, j'ai tu le droit pas l'aimer moi la Thailande !

Ce ''paradis sur terre'', les ''Thais aux milles sourires'', je ne m'y retrouve pas, bon, c'est tout Lucie, arrête de continuer a te battre, a te battre pour quoi au fait ? Ouais, pourquoi je m'obstine, je n'ai qu'a aller ailleurs, ce n'est pas les endroits qui manquent !

''Mais j'ai pas envie de bouger moi ... en fait j'ai pas du tout envie de sortir de mon lit ....'''

Et ça recommence.... et puis merde

J'ai une toute petite chambre (numero 22, ... , non non je ne suis pas supertitieuse) les murs sont bleu. QUand j'ouvre la porte, sur le mur a ma gauche, une comode, une maquilleuse et un meuble a tele en bois, tout tassés les uns contre les autres. Meubles completement inutiles puisque je ne connais personne qui prend la peine de vider son sac dans une comode quand il est en voyage... enfin. Le meuble a tele est bien utile parce qu'il y a une tele dessus. Wouhou ! du gros luxe que je m'offre la. Et un grand lit double en plus, pour moi toute seule. Qui prend tout le reste de l'espace en fait. Si je marche tout droit et que je depasse le lit, c'est la toilette a gauche. Bien simpliste, l'eau coule du robinet, mais ça ne derange pas le proprio. Bon, et puis on finit par s'habituer au bruit. Le soir je monte a ma chambre, 7 heures, merde, c'est trop tot pour dormir, meme Gabo serait pas couchée a 7 heures... Alors j'ouvre la télé ... wouhaaaaaaaa : Le Seigneur des anneaux (en anglais sous titre en thai) le troisieme (je ne l'ai vu qu'une seule fois celui-la en plus) Quel bonheur. Cabrée dans mon lit, la couette jusqu'au cou (parce que la nuit fait frete, oui oui, pis c'est fou comme ça fait du bien de dormir sous la couette chaude et douillette), mon rouleau de papier de toilette a portée de main (parce que je morve comme un chien) je profite a fond de mon ''rien fouttage''.

Et oui ! Je suis a Chiang Mai, deuxieme plus grande ville de Thailande, il fait 30 degres celsius de jour, des temple bouddhistes plus impressionnants les uns que les autres, des cours de cuisines a chaque coins de rue, des packages de trecking dans les villages, du rafting, du bunji, des tours d'éléphants, des visites de caves, de chutes, de hot spring, de quoi ta envie, tu l'as..... Et puis moi qu'est-ce que je fais ? Ben je me leve a 11 heures (parce que meme Xavier ne ferait pas la grace matinee apres 11 heures, enfin si, surement, mais bon) je vais déjeûner a l'americaine, je m'écrase sur un banc avec un café, puis je lis, je lis, je lis (je fume des clopes aussi, mais faut pas le dire a mes parents ok !) J'ai commencé Americain Psycho et je ne suis pas capable d'abandonner un livre a moitié lu, mais sérieux ça m'emmerde comme livre (je saute des chapitre complet). Alors je m'en suis debarassé le plus vite possible. Et puis la je lis ''Ensemble c'est tout'' de Anna Gavalda, et je n'arrive tout simplement pas a arrêter de lire! Ensuite, je marche un peu dans la rue parce que je veux me garder de la lecture pour demain, je retourne a ma chambre, j'écoute un film, je sort a 7 heures (parce qui faut bien que je mange de temps en temps) et a 9 heures je dors. Voila, je m'en fou du reste, j'ai tu l'droit ???

J'ai pas envie de parler a personne, pis j'ai pas envie d'être toute seule. J'ai pas envie de chercher comment prendre le bus pour visiter tel ou tel temple, j'ai pas envie de gaspiller mon argent dans le super treck de fou parce que voir des truc de malade sans pouvoir le partager avec personne, ben pour moi, ça vaut rien, c'est tout !

Alors je m'entotrille dans une veggititude de lassitude et de paresse.

''Mais je suis malade, bon, j'ai tu l'droit ! '. Ça ce fait tu de rien fouttre quand t'es en voyage ?

Bien que ça me rappelle mes glacements d'effroie devant ma minuscule chambre des résidences pour filles....... ah non ! Quand même, j.ai vieillit, faut que j'arrête ça maintenant sinon je serai plus capable de me bouger le derriere pour aller aux chiotes !

Bon ok, demain je me prends un bus pour Pai, petite ville, surement aussi touristique, mais au moins j'aurais pas a choisir entre mille differents cafes, il risque d'en avoir juste 2.

Et puis je me sens un peu mieux, du nez je parle. Et ça suffit d'attendre apres les autres (bien que je me le répete chaque jour et que je ne m'écoute toujours pas), je finis toujours par être déçue.

Voila, et je ne m'attarderai pas ici, c'est tout

Alors demain je tire:

Pile le Cambodge

Face le Myanmard

Fin de l'histoire

...........

Posté par Lucy in the sky 02:16 Archivé dans Thaïlande Commentaires (2)

22 jours de Gili T.

... et je quitte un vendredi 13

sunny 28 °C

22 jours de paradis terrestre

ouf... je ne sais plus par quoi commencer, c<est trop intense ...

ALors voila, on est le 23 decembre 2011,...

Je debarque du ferry sur Gili T. J<en peux plus des vendeurs de truc binouche a la con, je suis crevee d<avoir monte le Rinjani (2600 m) et je veux juste une douche et une place pas cher. Ouf l<ile touristique, ca sera pas beau ...

Bon je suis dans la rue la, la seule, ca a l<air tout minuscule comme endroit. Les caleches qui passe et les velo tout partout (pas de vehicules motorises sur l<ile !)

<< HEYYY Lucie !!! >>

What ?!?!

Non ! pas pour vrai. C<est ti pas Louise, louisette ma ptite francaise que j<avais a peine croisee a Yogyakarta sur Java, mais que j<etais sure de revoir un jour ! Oui oui avec Nono (Noemie) qui se mange un gros sandwich de l<autre cote de la rue. Hey ben !

<< Tu te cherche une place ou dormir ?? Parce que si ca te tente tu peux cohabiter avec nous, ca nous coutera moins cher, on a une ptite place un peu crade, mais c<est ok >>

Et c<est parti mon KIKI pour un 10 jours de temps des fetes inoubliable !!!

<< On va prendre un verre au reggae bar pour ton arrivee !>>

Coral Beach 2 en fait le vrai nom de cette place qui deviendra mon QG pour les 21 prochains jours. Situe un peu plus au nord de l<ile, soit un endroit plus tranquille, avec moins de resto et d<hotel que dans le centre du village. Directement sur le bord de la mer avec vue sur Lombok et le Rinjani, il y a plusieurs quand banc tournes vers la scene le soir. 5 soirs semaine, le band joue live sur cette petite scene avec Bob Marley en poster geant derriere.

Il y a Sopai, le chanteur qui est trop beau quand il se dehanche en chantant du fond de son coeur.
Il y a Apotio, le basiste, alias Afroman, qui a le plus bel afro, gigantesque, avec ses lunette fumees roses, c<est du tonerre
Il y a Saldi, le percussioniste, qui ne parle jamais beaucoup, le prefere a Louise en fait, il fait un peu prepubaire, mais toujours sympatique
Il y a Moose, le guitariste, un vrai orignal, les filles, il les track haha, et impossible de ne pas partager son rire si particulie
Il y a Halmet, le guitariste, avec ses dreds immense et son rire magestueux, toujours la pour aider !
Il y a Hule, l<autre guitariste, qui est TROP beau avec ses dreds et qui dance tout gene quand il sort le soir
Il y a Odet, le drummer, toujorus le premier a crier << heyyy lucia !!!>>
Il y a Johny qui fait quelques apparition au micro, avec ses long cheveux noirs et son allure d<homme sauvage, il est magistral !

Ah oui, ya mohamed derriere (Augus, son vrai nom) avec son t-shirt peace and love fluo qui aime bien rire de ma tronche chaque fois que je vais le voir parce que j<ai egare quelque chose...

Au bar il y a Josh, l<ancien combattant anglais qui est deja sur Gili depuis 6 mois, bien connu des locaux (surtout quand il est perche un peu trop longtemps sur les drogues) qui est trop drole et vraiment une bonne personne. J<adore quand il se met a danser tout seul devant tout le monde et que je vais le rejoindre (parce qu<on s<en fou de ce que le monde pense)

Noel et jour de l<an, 10 jours de petits plaisirs simple avec les 2 meilleures francaises de ma vie. Il y a meme Jean-Louis qui se pointe pour celebrer 2012, le mec est definitivement trop drole. Il y a Canada aussi, (Phil) toujours au rendez-vous innatendus... Chaque jours on retrouve tout nos petits copain au reggae bar et on profite de la vie !

Le jours de l<an ou comment j<ai passe 2012 en grand ! Nuit blanche au son des percussions de Saldi et a la melodie de Sopai. Leve du soleil sur la mer, dans la mer (parce qu<on a juste couru dans l<eau pour admirer le jour se lever). Puis, alors que tout le monde s<endors, il y a cet homme, indonesien, aux cheveux long et noir, qui me sert quelques arak on ice a 9 heure am et qui me demande : << What do you want to learn from indonesia ? >> Et moi qui reponds: << I want to learn how to love>>

Parce que si j<avais un seul mot pour decrire l<indonesie, je dirais l<amour ! Les gens ici ils s<aiment vraiment. La famille, les amis, c<est tellement fort. Ils sourris toujours a la vie, aux gens, meme s<ils ne te connaisse pas. Ils sont tellement heureux que tu t<assoie un peu avec un, que tu partage un peu de ton temps, meme s<ils savent que c<est ephemere. Ils aiment comme je n<ai jamais vu un peuple aimer. Ils partage tout. TU ne demande pas, si c<est sur la table tu prends. Ils donnent sans demander.

<< Going to Gili air today, you come ?? >>

Quoi ? Johny? now, you are going now on this boat with your friends.... hum Why not !

Et voila comment le 1 janvier 2012, jai courru dans l<eau pour embarquer sur un bateau avec des locaux qui m<invitaient totalement gratuitement (et qui m<ont tout offert parce que j<avais pas amener d<argent) passer la journee sur l<ile d<a cote ou l<eau est verte comme je n<ai jamais vu et que les corail deferlent sur la plage blanche comme une robe de mariee....

... et j<aurais peut etre du avertir un de mes amis reste derriere haha ...

3 janvier 2012,

Les filles partent, je suis triste, mais je vais passer en France dans mon chemin du retour, je dois absolument les revoir, c<etait trop fort !

Et puisque je n<ai plus d<hotel et bien pourquoi ne pas la jouer comme Phil et tout simplement dormir sur la plage, j<ai un hamack de toute facon. Alors me voila reparti pour un nouveau trip !

Johny accepte de laisser mon sac dans la chambre du staff du matahari, l<hotel dont il s<occupe, il connait bien les gars. Je pars avec mon sac de survi et me voila itinerante, sans logis !

Premiere nuit plutot fraiche, mais c<est bien

(et c<est la seule nuit que je vais dormir sur la plage haha)

!0 jours que j<ai vecu au Matahari, mais pas dans l<hotel. Je vis avec les staff carement. Il n<y a pas vraiment de client, c<est saison morte qui commence.

Il y a Yandi, l<homme a tout faire, toujours souriant et pret a faire toute les commissions de tout le monde n<importe quand (il est le plus efficient)
Il y a Dido, au rire contagieux, qui trip vraiment dans mon hamack (que j<ai installee au 2ieme)
Il y a Adam, toujorus plein d<energie, qui est le reparateur de velo a ce que j<ai compris
Il y a Raphy, toujorus au cellulaire, il ne parle jamais, mais c<est lui qui surveille tout et qui travaille dans l<ombre
Il y a Iza, qui scatte des fois. Toujorus tres colubile, il m<aime bien je pense, il est toujours super heureux de me voir
Et il y a Johny, cet ami qui restera a jamais grave dans le fond de mon coeur. Ses cheveux dans le vent, torse nu qui me prepare du the au gimgembre parce que je tousse comme une bonne depuis 4 jours. Il ressemble a un autochtone sorti tout droit de Pocahontas !

Le matin je me reveille, ils me fond a dejeunee. Je veux prendre une douche, ils me laisse une chambre d<hotel a ma disposition. Je dors dans mon hamack, ou bien quand il y a deja quelqu<un dedans quand j<arrive, je prend une place sur un des matelas. C<est la vie de commune, la vie de famille. J<adore etre assise avec eux. Ils parlent pas gros anglais sauf Johny, alors tout se deroule en indonesien. Je n<ai pas besoin de parler, j<apprecie, j<ecoute. J<essaie de comprendre en regardant les gens. Et puis c<est correct si je comprend rien, ca laisse la place a mon esprit de vagabonder et de rester avec eux pareil. Il s<est mis a pleuvoir les derniers jours. Alors toute la journee on squattais les matelas, ecouter de la musique emmitouflee dans une couverture (20 degres c<est frais haha).

Puis hier, c<etait ma dernier journee (apres avoir dit ca 4 jours de suite sais avoir le coeur de quitter). Yandi et Raphy qui ne sorte jamais qui se pointe au coral beach, juste pour moi ! C<est trop beau !

Je me leve ce matin, je descends avec mon sac sur le dos.
Iza ne se peut plus de me demander de rester
Yandi semble emotif, mais on ne sait jamais, c<est Iza qui dit qu<il va pleurer
Raphi me sourit, des fois, c<est plus fort sans mot
Je serre Johny dans mes bras, ils vont me manquer c<est fou !

Et me voila a Kuta, la pire ville de touriste et de vendeurs de bebelle a gogosse.
Juste attendre mon vol demian pour la Thailande... l<aventure a nouveau

J<ai 4 furoncle sur les pieds infectes qui ne vont qu<en s<empirant, je ne peux plus mettre de souliers. J<ai une bronchite de fou et je n<ai plus d<assurance voyage.....

Mais 2012 sera definitivement mon annee chanceuse !!!

Me revoila sur la route, le sac au dos, le coeur en patate. A la recherche de gens avec qui partager un peu de ma vie.

C<est dure, dure de s<attacher a des gens merveilleux a l<autre bout de la planete. Dure de trouver des gens avec qui partager des moments forts, des gens a qui je peux donner un peu de tout l<amour qui deborde dans mon coeur et qui me redonne un peu de cet amour au retour. C<est dure en voyage, parce que les gens viennent et partent et tu sais que tu ne les reverras probablement jamais. Dure de s<accrocher quand tu vois deja la fin, mais c<est encore plus dure de devoir rester seule dans le fin fond de soi meme sans s<ouvrir aux autres pour se proteger. Je me dis qu<a force de me retrouver toute seule, je devrais m<habituer, mais je ne m<habituerai probablement jamais a quitter les gens que j<aime ...

BOnne annee 2012 a tous
... parce que je vous le dis, c<est une annee chanceuse !!!!

Posté par Lucy in the sky 02:19 Archivé dans Indonésie Commentaires (1)

(Articles 11 - 15 sur 35) « Page 1 2 [3] 4 5 6 7 »